La place du vélo dans la ville

Il y a quelques semaines de cela l’opposition municipale faisait paraitre, et c’est son droit le plus strict, un article dans le magazine municipal. Ce qui est malhonnête en revanche c’est qu’elle n’hésite pas à recourir au mensonge et qu’elle souhaite biaisé le débat public. Je me devais donc de rappeler la vérité et au passage de dire combien je regrette l’attitude de ces élus qui ne font pas honneur aux fonctions qui sont les leurs. Elle n’hésitait ainsi pas à écrire « Que dire de l’absence de parking à vélos ». Je dois avouer la stupéfaction qui m’a saisit.

Après la torpeur m’est venue une seule question : comment se fait-il que des melunais, qui devrait connaitre leur territoire et qui revendiquent une politique empreinte d’écologie, puissent ignorer qu’il y a aujourd’hui à Melun près de 230 places dans 40 parkings à vélos ? La réponse est simple. Ils sont élus d’un territoire qu’ils ne connaissent pas, ou mal, et n’ont jamais pris un vélo dans la ville. Il existe même, et cela devient cocasse, dans la Cour de l’hôtel de Ville six places mais visiblement ils y passent trop peu de temps pour le savoir.

C’est l’occasion pour moi de retracer rapidement l’histoire des parkings à vélo dans notre ville. En juillet 2010 Melun comptait 135 places dans les 24 parkings de la ville. Mais notre volonté d’améliorer le cadre de vie des melunais et de favoriser les circulations douces nous a conduit à réaliser une étude sur l’extension de l’offre de stationnement des vélos près des lieux et établissements publics. L’étude a ainsi identifié 16 sites prioritaires sur lequel devait installés 44 supports créant ainsi 88 places supplémentaires.

Du Stade Paul Fischer, aux Gymnases en passant par les Parcs, le Cinéma « Les Variétés », le Palais de Justice ou la préfecture toutes ces infrastructures devaient être dotées d’un parking à vélo. Un an plus tard tous les sites ou presque sont équipés et nous sommes même allé plus loin en ajoutant des places qui n’étaient pas prévues dans le projet initial. Aujourd’hui les melunais ont donc à leur disposition près de 230 places dans les parkings à vélos de la ville plus celles qui sont prévues près de la Gare SNCF.

De la même façon l’opposition critique le fait que la mise « place de liaisons douces poursuivi par l’agglomération laisse étrangement Melun bonne dernière en termes de kilomètres de pistes cyclables ». Melun, parce que c’est une ville historique est confronté à des contraintes en termes de largeur de chaussée. Mais il existe de nombreuses réalisations de liaisons douces projetées dans la ville et notamment dans son centre. J’en veux pour preuve les travaux menés, par la Ville, rue Saint Barthelemy et du 31ème Régiment d’Infanterie.

Le côté de stationnement qui y existe, à gauche en descendant la rue Saint Barthelemy, sera déplacé à droite sur les emplacements crées pour le stationnement. Il laissera la place à une piste cyclable séparée de la voie de circulation pour sécurisé la circulation des cycliste qui seront alors à contre sens des voitures descendant vers le centre ville. Dans la rue du 31ème Régiment d’Infanterie deux pistes cyclables seront créées. L’une qui prolonge celle de la rue Saint Barthelemy à gauche dans le sens sud-nord et l’autre à droite.

A mon sens la voie de contournement, qui doit permettre de désengorger le centre-ville saturé par les 90 000 véhicules qui traversent la Seine chaque jour à Melun, est le complément indispensable à une politique de développement des liaisons douces. J’ai plaidé auprès des différents ministres des transports, et je continuerai de le faire, pour une politique globale de déplacement. Contrairement à l’opposition je ne crois pas à la cohabitation entre liaisons douces et saturation du trafic en centre-ville.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s