Le Conservatoire ou la culture pour tous

Le 5 décembre prochain Pierre Monzani, Préfet de Seine-et-Marne, et moi-même poserons la première pierre du nouveau Conservatoire de Musique et de Danse de Melun. Je dois dire ma satisfaction de voir ce projet aboutir car depuis que j’ai évoqué mon intention d’offrir aux Melunais un nouvel espace pour l’apprentissage de ces deux arts fondamentaux j’ai entendu de la part de l’opposition une logorrhée de critiques. Elle qui combat à longueur de Conseil Municipal le calcul coût-bénéfice, qui soit dit en passant est nécessaire pour une bonne gestion des comptes publics, n’a pour seul argument que les 10 millions d’investissement de ce projet « ne bénéficie qu’à 1000 personnes ».

Permettez-moi de vous dire Mesdames et Messieurs les élus de l’opposition Melunaise que la logique dans laquelle vous vous inscrivez révèle vos incohérences. Vous, Madame Enjalbert, qui souteniez une Martine Aubry proposant d’augmenter le budget culture de l’Etat de 30% à 50 % parvenez à décrier le projet de Conservatoire de Musique et de Danse. Quelle étrange discordance avec vous-même ? A moins qu’il ne s’agisse seulement d’une position politicienne. Toujours est-il que ce projet est un formidable lieu de rencontre des cultures et qu’il s’agit pourla Villede Melun d’une vitrine exceptionnelle. Vous qui regrettez que des non Melunais y viendront j’y vois moi le signe d’une réussite.

Avant toute chose je tenais à rappeler qu’un habitant sur quarante utilisera cette structure et qu’à ce titre il ne s’agit pas « d’un petit nombre de Melunais ». Le second point est qu’en l’installant à la porte des Hauts de Melun, Avenue Georges Pompidou, nous faisons de la culture un lien entre le centre historique de Melun et ses quartiers. Cet emplacement se justifie d’autant plus que les habitants de ces quartiers représentent un tiers des utilisateurs de l’actuel Conservatoire de Musique et de Danse. L’opposition, qui refusait déjà la construction dela Médiathèquesur l’Ile, s’est élevée cette foi contre le fait d’installer le Conservatoire sur les Hauts de Melun. Là encore quelle contradiction avec votre discours permanent.

Sa nouvelle version proposera deux salles de danse, une salle dédiée aux musiques actuelles, un équipement d’enregistrement, une salle de répétition pour orchestre et des locaux adaptés aux tout-petits. Le Conservatoire est un des éléments du programme de rénovation urbaine ce qui lui permet à ce titre d’être subventionné. Les locaux actuels du Boulevard Victor Hugo, et les autres sites dispersés dans la ville, étaient devenus parfaitement inadaptés pour accueillir non seulement les activités actuelles mais également les projets de développement. La nouvelle structure, avec ses2000 m², offrira des conditions de répétition et d’apprentissage à la hauteur des ambitions de la ville préfecture de Seine-et-Marne.

J’ai également tenu à ce qu’une extension de 670m² soit possible. Les techniques d’acoustique les plus modernes ont été utilisées et le bâtiment respectera les normes « haute qualité environnementale ». Là encore la majorité n’a pas de leçon à recevoir en termes de politique écologique de la part de ceux qui n’exercent aucune responsabilité et n’ont pour seule activité politique que la critique. Ce projet facilitera également la vie des parents qui aujourd’hui doivent se rendre sur plusieurs sites et qui trouveront désormais des parkings à leur disposition. J’invite tous les Melunais à s’approprier ce Conservatoire qui est le leur. Rendez-vous le 5 décembre à 11h30 pour la première pierre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s