Tombé au Front de l’irréalisme

Je ne souhaiterais pas faire de ce blog le lieu de la chicanerie et de la polémique parce que les Melunais attendent autre chose. Mais il est des moments où il faut prendre le temps de répondre. J’ai récemment découvert par le plus grand des hasards un article sur le blog de Thomas Guyard du Front de Gauche. Je ne méprise pas ses idées simplement ce ne sont pas les miennes. Je ne dédaigne pas son engagement seulement le mien est autre. Ces divergences de point de vue ne nous autorisent cependant pas à nous rouler dans la caricature grossière. A l’évidence Thomas Guyard nie cette règle et préfère user de son verbe pour critiquer plutôt que pour avancer des propositions.

D’ailleurs les électeurs ne s’y sont pas trompés puisqu’il n’a recueilli aux dernières Cantonales sur le canton de Melun Sud que 279 voix. C’est, j’imagine, par manque de notoriété que Thomas Guyard adopte un ton si vindicatif sans quoi il n’écrirait pas que ma seule ambition est de faire de Melun une ville « inerte et battue ». En outre il me reproche un article qui demande à Madame Enjalbert, mais il est semble-t-il plus conciliant avec ses alliés du PS, d’éviter les petites attaques et les contre-vérités. Sur le rôle de la communication je maintien mon propos et je l’engage à lire la littérature sur le sujet. Car l’image d’une ville ce sont des représentations qui influent sur le réel.

Je suis aussi accusé de n’être intéressé que par de futiles questions. Pour apporter la contradiction j’invite ce professeur de lettres au lycée à prendre du temps dans la lecture. Il y verra sans doute les articles que j’ai postés sur la culture, l’économie, l’éducation, l’emploi, l’environnement, la santé, la sécurité, les transports et l’urbanisme. Dans une envolée lyrique au goût douteux Thomas Guyard avance un certain nombre de critiques sur lesquelles je tenais à m’exprimer. Sur la situation de l’avenue Thiers je la dénonce moi-même depuis des années contre l’opposition municipale de gauche et les majorités roses au Conseil Général et àla Régionqui refusent la création d’une voie de contournement.

Pour ce qui est des « ruines de l’Hôpital public » je me bats depuis 10 ans pour la construction de l’hôpital de Melun. Le projet est aujourd’hui presque finalisé et devrait sortir de terre en 2014. Pour ce qui est du calme de la ville, qui met en cause le commerce, j’invite Thomas Guyard à se rendre jeudi 26 janvier aux premières rencontres du commerce lors desquelles la ville présentera un plan d’action sur plusieurs années pour redynamiser la vie commerciale. Pour ce qui est des trains dois-je rappeler que le STIF est dirigé par la majorité socialiste du Conseil Régional ? Et que la piètre qualité du RER D lui est directement imputable ? Pour ce qui de l’emploi à Melun c’est un vrai sujet.

Il est cependant certain que ce n’est pas en prônant la retraite à 60 ans, comme le fait Thomas Guyard, que la situation de l’emploi s’améliorera. La ville de Melun doit attirer les entrepreneurs pour que les Melunais n’aient plus à aller à Paris pour exercer leur métier. Mais là encore elle ne peut rien seule. L’économie est d’ailleurs une des compétences obligatoires du Conseil Général. Dois-je y voir en creux une critique de la majorité socialiste en place ? Dois-je y entendre des griefs sur l’action dela Régionqui est compétente en matière d’emploi et de développement économique ? Ce Melunais n’est-il d’ailleurs pas la preuve que l’on peut faire sa scolarité à Melun et y mener sa carrière professionnelle ?

Quant à l’armement dela Policemunicipale il lui appartient tout à fait de la contester et d’expliquer aux Melunais qu’ils ne sont pas confrontés à une insécurité rampante. Il lui appartient de rêver à une société soixante-huitarde bercée par l’anarchisme et la New Ageoù les hommes seront bons et où la violence sera bannie. En attendant l’avènement de cette société les Melunais sont confrontés une délinquance que je ne souhaite pas voir grandir.La Policenationale œuvre chaque jour pour assurer la sécurité des habitants et la Policemunicipale vient en soutien dans des missions de proximité. Thomas Guyard a semble-il un problème avec les missions régaliennes de l’Etat puisqu’il regrettela Centrale, qui déménagera en 2016-2017, la cité administrative et le projet de Musée de la Gendarmerie.

Il y a là une terrible contradiction car comment expliquer que Melun n’offre pas assez d’emplois et ne pas « goûter au charme discret dela Cité administrative » ? L’administration publique, la santé et l’action sociale représente 48,2% des emplois occupés à Melun. C’est évidemment la conséquence du fait que Melun est une ville préfecture et c’est une excellente chose. Car il s’agit d’emplois qui ne peuvent être délocalisés, que pour beaucoup il s’agit d’emplois stables et que cela permet à la ville d’avoir une classe moyenne forte. Or cette classe moyenne est un atout pour la vie locale, économique et de loisirs. En outre les quelques idées vagues du Front de Gauche et Thomas Guyard laisse bien songeur.

Je ne lis aucunes propositions claires dans « abolir la précarité et l’insécurité sociale », « enseignement et recherche au service de toutes et tous », « la lutte contre toutes les discriminations », « reprendre le pouvoir sur l’argent », « un renouveau industriel et technologique », « une constitution démocratique, des lieux de travail aux institutions » ou « changer le cours de la mondialisation : une politique internationale de paix et de coopération ». Les enjeux locaux sont biens éloignés de l’idéologie internationaliste et des grandes utopies communistes. Puisqu’il me demander un « projet plus ambitieux » je lui demande un projet plus réaliste et plus concret.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s