COMMUNIQUE DE PRESSE

Trop c’est trop !

Le dernier avis de modification du Schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF) adopté par la majorité socialiste du Conseil général de Seine-et-Marne est une véritable provocation et presque une déclaration de guerre contre la Ville de Melun et son agglomération !

Ni plus, ni moins, ce vote revient à bloquer la réalisation d’un deuxième pont à l’aval de l’agglomération de Melun et, disons-le tout net, réduit à néant tous les efforts jusque-là déployés afin de mettre sur pied la voie de contournement. Désormais, il faudra l’accord « de l’ensemble des conseillers généraux et des maires des communes concernées » et non plus simplement l’accord du Conseil général et des communes.

On l’a bien compris, il s’agit de donner un droit de veto individuel à chacun des opposants au projet. Dans ce système ubuesque, voulu par les socialistes, c’est la minorité qui va faire la loi ! Dorénavant, un seul maire ou un seul conseiller général pourra anéantir la totalité du projet !

Cela fait des années que je me bats pour que Melun obtienne qu’une voie de contournement soit bâtie afin de décongestionner la Ville et notamment l’Avenue Thiers. Des études, en accord avec les communes et le Conseil général, ont été lancées concernant cette voie mais aussi la création de deux ponts en aval et un pont en amont de Melun, cela avait pris du temps mais le projet avançait à son rythme. C’est un coup d’arrêt brutal que vient de porter le Conseil général de Seine-et-Marne.

Je me rends compte que pour de basses raisons électoralistes, la défense de la qualité de vie des Melunaises et des Melunais est piétinée. Monsieur Jean-Pierre GUERIN, conseiller municipal et conseiller général au Mée-sur-Seine, mais aussi chef de cabinet de Jean-Marc Ayrault, maintient sans doute sa position en vue des prochaines échéances municipales pour ne pas perdre un électorat écologiste qui pourrait lui être bien utile, et ce, au mépris de la santé et du bien-être de milliers d’habitants de Melun et de l’agglomération Melun-Val de Seine.

Je n’ai pas hésité en 2007 à bloquer l’Avenue Thiers afin d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur cette voie de contournement. Je n’hésiterai pas à renouveler ce genre d’opération spectaculaire si ce dossier venait à être de nouveau stoppé. Il en va de la qualité de vie des Melunais et du développement de la Ville, raisons d’être de mon engagement en politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s