L’Ecole de la deuxième Chance de Melun, une réussite exemplaire !

Le 22 février 2010 le troisième site de l’École de la Deuxième chance (E2C) de Seine-et-Marne ouvrait ses portes à Melun après ceux de Montereau-Fault-Yonne et Meaux.

Les Écoles de la 2e Chance, dont les premières ont été fondées en 2004, ont pour objectif d’assurer l’insertion sociale et professionnelle de jeunes sans qualification et sans emploi. C’est un projet très ambitieux mais ô combien nécessaire alors que le chômage des jeunes atteint en ce moment un record historique. C’est pourquoi il était important pour la Mairie de Melun en 2010, et encore plus aujourd’hui, d’accueillir cette école sur son territoire. Je me réjouis d’ailleurs des résultats pour l’année 2012.

L’attractivité de cette école ne se dément pas car le nombre de stagiaires accueillis dans l’année, entre 2010 et 2012, est passé de 40 à 133 (50 des précédentes promotions et 83 pour la promotion 2012). C’est ici la preuve d’une demande forte à laquelle nous avons su répondre. La superficie de l’École a été doublée afin d’accepter dans de bonnes conditions tous ceux qui le souhaitaient et qui remplissaient les conditions d’accès. De même, le personnel intervenant a été augmenté, passant de 23 à 30.

Les nouveaux arrivants en 2012 sont âgés de 17 à 29 ans et sont composés à 56% de femmes. Titulaires principalement d’un niveau CAP ou BEP, le plus souvent non validé, ils vont suivre une période de stage rémunéré de 4 à 6 mois en alternance, puis basculent vers la deuxième étape du projet avec une formation professionnelle en alternance sous contrat à durée adaptée au métier décidé qui doit les mener vers l’intégration de l’entreprise partenaire.

Pour ce faire, 53 entreprises ou structures d’accueil ont répondu présent et ont accepté de participer à cette formation originale, principalement dans le secteur de la grande distribution, du commerce et des collectivités.

En 2012, le taux de sorties positives (accès à l’emploi et formations qualifiantes), issu des précédentes promotions, s’élève à 62,6%, en hausse de 4 points et supérieur à la moyenne nationale. Surtout, les sorties positives liées à un emploi augmente pour atteindre 50% des sorties. C’est un succès important en ces temps difficiles.

Ces chiffres, que j’ai le plaisir de vous présenter, confirment l’importance de l’implication de tous les partenaires, État, région, commune et entreprises, dans des projets concrets pour la réussite de notre jeunesse. Ma volonté d’aider les jeunes à devenir indépendants et à trouver un emploi qui les épanouit demeure intact et c’est pourquoi je continue à organiser le Salon de l’Emploi et de l’Avenir à Melun, dont la prochaine édition aura lieu le 19 septembre 2013.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s