Démagogie et incohérences

Je me réjouis que le groupe local Europe Ecologie – Les Verts comprenne les difficultés des habitants de l’Avenue Thiers à Melun et s’intéresse enfin à leur sort !

Dans un billet publié le 30 mars sur leur blog, les élus de ce groupe consentent à reconnaître un problème de circulation. Mais pourquoi alors les élus verts au Conseil général et au Conseil régional sont-ils hostiles au contournement de l’agglomération ?

Il n’est plus acceptable aujourd’hui que Melun soit le réceptacle d’une autoroute qui alimente, comme ils le précisent dans leur billet, une agglomération de 250 000 habitants, avec plus de 90 000 véhicules par jour. Les élus verts comprennent que les communes avoisinantes s’opposent au projet de contournement de Melun alors que le trafic poids-lourds subit par la Ville Préfecture vient en partie des zones de logistique installées sur ces communes.

Ils préconisent la construction de plusieurs ponts pour une meilleure répartition du flux, ce que je demande depuis des années. C’est oublier que c’est la majorité de gauche, qu’ils soutiennent au Conseil général, qui a effacé cette possibilité dans le dernier Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF), le pont prévu en aval de l’agglomération ayant disparu du projet.

Ils demandent d’autres modes de transport pour faire baisser le trafic alors que nous avons lancé et soutenu le projet T-Zen, projet important de réaménagement du territoire de l’agglomération.

Ils réclament une augmentation de la fréquence des bus, alors que l’offre de transport a été renforcée sur le réseau Mélibus de l’agglomération melunaise depuis le 18 mars, avec une hausse du nombre de courses et la création d’une nouvelle ligne.

Enfin, ils souhaitent revoir le plan de circulation dans Melun et notamment près de la Gare, alors que cette problématique a déjà été intégrée dans tous les projets de rénovation urbaine effectués ou en cours sur le territoire de Melun.

Toutes ces mesures prouvent bien les efforts déployés par Melun pour pallier l’absence de courage dans les instances départementales et régionales.

La volonté politique des élus de la majorité municipale est bien là mais c’est la gauche au Conseil général qui a la main sur ce dossier épineux du désengorgement de Melun. Je me bats depuis des années pour qu’une solution acceptable soit trouvée. L’eco-taxe que j’ai proposée ne rentre pas dans un calendrier électoral comme le suppose le groupe EELV, mais est tout simplement l’application des lois votées dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Les Verts sont-ils opposés aux dispositions du Grenelle de l’Environnement ?

Si quelqu’un fait de l’électoralisme, c’est plutôt leur allié, Monsieur GUERIN, conseiller général et Chef de cabinet de Monsieur AYRAULT, qui, en 2011, réclamait un pont en aval dans un tract et fait maintenant signer une pétition contre ce même pont ! Cherchez la cohérence !

Les Vert, qui sont comme la pastèque, vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur, considèrent que 8% de poids lourds dans la circulation c’est négligeable ! S’ils savaient compter, ils sauraient que cela représente, sur l’Avenue Thiers, 3 camions à la minute, en moyenne.

Finalement, ils sont fidèles à leur réputation d’irréalisme, de démagogie et de méconnaissance des dossiers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s