Les plumes du paon…

Voilà que l’Opposition dans toutes ses composantes redécouvre les problèmes de circulation qui se posent à Melun et à notre agglomération. C’est un comble quand on sait qu’avec leurs complicités politiques, celles des Verts à la Région, celle des Socialistes au Conseil général avec en pointe le Conseiller général du Mée-sur-Seine, ils s’opposent par tous les moyens à l’inscription de la voie de contournement dans le schéma directeur de la Région Île-de-France, voie absolument indispensable pour régler définitivement les problèmes de circulation dans l’agglomération melunaise.

On ne peut pas reprocher à la Majorité municipale que je conduis d’être tenace en la matière et d’avoir toujours suivi la même ligne politique : obtenir pour Melun deux ponts supplémentaires, l’un en aval, l’autre en amont et la réalisation d’une véritable voie de contournement.

Celles et ceux qui se parent aujourd’hui des plumes du paon pour tenter de faire croire qu’il y aurait des solutions alternatives pour régler les questions de circulation dans Melun sont, chacun doit le savoir, les responsables de la situation actuelle. Ils ont combattu depuis des années contre les intérêts des habitants de Melun et de son agglomération en défendant d’autres intérêts : ceux des plates-formes logistiques qui se sont implantées autour de Melun et notamment à Sénart, ceux des pseudos amoureux de la nature en défendant la forêt de Bréviande, qui n’est pas menacée, mais en oubliant la forêt de Fontainebleau qui est aujourd’hui traversée par des milliers de poids-lourds qui viennent ensuite asphyxier l’avenue Thiers à Melun.

Contrairement à ce que l’Opposition municipale affirme, le transit des poids-lourds n’est pas local, il est national et même international. Toutes les enquêtes le démontrent et il ne sert à rien de faire croire aux Melunais que d’autres solutions que la voie de contournement existent alors que partout en France de telles voies ont été réalisées, notamment dans des communes ou des agglomérations gérées par la Gauche et leurs alliés Verts.

Ce n’est donc pas en changeant de politique tous les quatre matins pour tenter de séduire l’opinion que l’on démontera sa capacité à gérer les problèmes à long terme.

Ce que je défends pour ma part et je n’ai jamais changé d’avis avec la Majorité municipale actuelle, c’est la construction de deux ponts et d’une voie de contournement qui permettra alors de véritablement modifier le plan de circulation de Melun en l’adaptant à une autre réalité.

Pour autant, je considère que ce que nous avons entrepris avec l’agglomération en matière de transport en commun en site propre, en matière de construction de pistes cyclables est la preuve qu’avec pragmatisme, nous pouvons commencer à améliorer la situation dans Melun intra-muros.

Mais rien, et c’est là l’erreur de l’Opposition, ne se réglera au seul niveau de Melun, les questions de circulation doivent être traitées en priorité au niveau de l’agglomération.

Faire croire autre chose aux Melunais, c’est non seulement les endormir, mais c’est les tromper.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s