Gérer, c’est prévoir

Depuis quelques mois, les Elus des diverses Oppositions municipales se réveillent et tentent de faire croire aux Melunais que la Majorité municipale que je conduis voudrait imposer ses choix sans concertation.

Leur cible, c’est la gestion de l’eau et la gestion des restaurants scolaires. Pour ce qui est de la gestion de l’eau, la majorité municipale a pris ses responsabilités car le contrat qui nous lie à VEOLIA expire le 31 décembre 2014. Or, tous ceux qui connaissent les procédures, qui savent le temps qu’il faut pour traiter des dossiers complexes tels que celui de l’eau n’ignorent pas qu’il faut un minimum de deux ans pour traiter correctement et efficacement ce type de dossier. Un groupe de travail a d’ailleurs été constitué en 2012 et l’Opposition y était représentée. Elle n’a malheureusement pas fait preuve de beaucoup de présence.

Si nous n’avions pas lancé la procédure pour la gestion de l’eau à partir du 1er janvier 2015, que n’aurait-on pas dit en avril 2014, après le vote des élections municipales, alors qu’il n’aurait resté que neuf mois pour régler un dossier qui prend au moins deux ans.

Il est faux de prétendre que nous avons fait preuve d’empressement dans ce dossier, c’est tout le contraire. Nous avons pris le temps de demander à un bureau d’études, expert en gestion de l’eau, de faire un rapport sur l’état des lieux et sur les perspectives d’avenir. Nous avons pris le temps de comparer les différents modes de gestion : régie – délégation de service public.

La délibération votée le 23 mai dernier valide les principales orientations pour la gestion future du service de l’eau et contrairement encore à ce qui est écrit par des membres de l’Opposition, l’objectif principal est bien de faire baisser pour l’usager le prix de l’eau.

L’Opposition qui, dans ce dossier, avait des arrières pensées, celle d’imposer la gestion en régie n’a pas sérieusement étudié le dossier qui lui a été communiqué entièrement. J’en veux pour preuve que la durée du contrat a été fixée à 10 ans alors que le signataire de la tribune des Elus Centristes indique qu’il n’a pas été défini de durée de contrat. Il suffisait de lire la délibération pour ne pas écrire une contre vérité.

Quant à la gestion des restaurants scolaires, elle fera l’objet d’une première évaluation avant la rentrée prochaine. Là encore, l’Opposition est d’une mauvaise foi caractérisée. Aujourd’hui, nos restaurants scolaires fonctionnent dans de bonnes conditions d’hygiène, de sécurité et la qualité des repas servis aux enfants est globalement bonne, même s’il y a encore des points à améliorer.

Enfin, l’objectif central de la Majorité a été atteint puisque nous avons accueilli 450 rationnaires de plus depuis la rentrée 2012 et que les tarifs sont aujourd’hui plus justes puisqu’ils tiennent compte des ressources des familles.

Gérer, c’est prévoir. La Majorité municipale, à la différence de l’Opposition, entend traiter tous les dossiers qui intéressent les Melunais et ne pas céder aux polémiques politiciennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s