L’adjoint au Maire de Noisiel n’a pas de leçons à donner

Depuis plusieurs semaines maintenant, l’adjoint au Maire de Noisiel s’est lancé dans une campagne qui ne semble avoir pour but que de dénigrer, discréditer et médire.

Dénigrer l’action de la majorité, passe encore, c’est le jeu de la (future) opposition. Je l’accepte d’autant plus facilement que cela peut instaurer le débat, nécessaire à toute élection démocratique. Mais je refuse que l’on tourne en dérision le travail des services municipaux.

La vie des services techniques et notamment de la propreté urbaine n’est pas de tout repos et les agents de la Ville de Melun ne ménagent pas leurs efforts afin de maintenir la commune propre.

Cantonniers, chauffeurs d’engins, ripeurs, équipes mobiles… Au total ce sont 52 agents de la propreté urbaine qui se répartissent la Ville en six secteurs. Chaque mois, ce sont près de 15 tonnes de déchets qu’ils ramassent partout en ville.

Bien sûr, tout n’est pas parfait et l’incivisme d’une infime minorité de Melunais joue beaucoup dans certaines difficultés que nous rencontrons. Mais les photos que l’adjoint au Maire de Noisiel fait circuler ne sont pas représentatives de l’état général de Melun et prouvent encore sa mauvaise foi.

L’adjoint au Maire de Noisiel devrait pourtant savoir que si l’on cherche bien, on peut trouver des lieux sur lesquels l’entretien peut faire défaut dans n’importe quelle ville.

Ainsi, certains habitants de Noisiel auront sans doute constaté la dégradation de leur environnement Square du Renard (Noisiel)

Noisiel 1

Ou Carré du Cerf (Noisiel)

Noisiel 2Noisiel 3

Ou encore près de l’arrêt de bus « Commissariat » (Noisiel)

Noisiel 5

Il serait bon désormais de rappeler à l’adjoint au Maire de Noisiel, en charge de la Ville qui plus est, qu’il est également comptable d’un bilan municipal. Et quel est-il ce bilan ?

Que doit-on penser de ses propositions pour Melun, ville qu’il découvre, quand les commerçants et les clients du Marché du Luzard de Noisiel accusent la majorité de Monsieur Kalfon de vouloir « tuer le marché par une décision prise sans aucune concertation » ?

Que doit-on penser de ses propositions pour Melun, ville qu’il découvre, quand de nombreux habitants de Noisiel se plaignent de la bétonisation galopante de Noisiel par la construction tous azimuts de nouveaux logements ?

Et enfin, que doit-on penser de la sincérité de l’engagement de l’adjoint au Maire de Noisiel à Melun, alors qu’il n’a pas hésité à abandonner en cours de mandat les habitants de Noisiel ? Profitant de l’absence de fortes personnalités dans l’opposition municipale de Melun, l’adjoint au Maire de Noisiel a sans doute vu là une fenêtre de tir.

Je ne souhaite pas pour Melun d’être le terrain de chasse d’un membre du Parti Socialiste en mal de circonscription.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s