A propos de moi

Je suis né le 20 janvier 1939 à Melun. En dehors de deux années lors desquelles j’ai travaillé à Provins je ne me suis jamais vraiment éloigné de ma ville. Fils unique je garde de mon enfance l’image du Melun d’alors « une ville de campagne où l’on jouait dans les champs ». Ma mère, fonctionnaire, et mon père, à la tête d’une entreprise de maçonnerie, mirent beaucoup de soin à mon éducation. Ma scolarité je l’ai passé dans les établissements de ma ville notamment à Saint-Aspais. Après quelques hésitations je me lance dans des études scientifiques et obtiens ma maîtrise de chimie, en 1964, à la Sorbonne.

Je débute ma carrière professionnelle en tant que professeur de sciences physiques en 1965. Alors que j’aurais souhaité travailler dans les Eaux et forêts des raisons financières me poussent à prendre un poste de maitre auxiliaire à la faculté. Cette expérience est pour moi une révélation et je découvre la satisfaction de transmettre mon savoir. Décidé à poursuivre dans cette voie j’obtiens, par chance, mon premier poste à l’Ecole Normale de Melun où je ferai pratiquement toute ma carrière. Après avoir réussi le concours de chef d’établissement en 1985 je suis nommé proviseur adjoint du Lycée Jacques Amyot

Mon engagement politique dans les années 1960 n’est pas motivé par une adhésion à une théorie politique. Seul le malaise que je ressens devant la politique d’urbanisation de ma ville me pousse dès 1965 à me présenter aux élections municipales. En 1971 je me mets en retrait et ne candidate pas à la mairie mais le virus de l’engagement public me rattrape en 1976 pour les cantonales de Melun Sud. Battu par le maire d’alors, Marc Jacquet, je crée une association baptisée Melun Renouveau. Il n’en fallait pas d’avantage pour que ce dernier me repère et me propose de devenir un de ses adjoints.

En 1977 je suis élu sur la liste de Marc Jacquet et siège au Conseil Municipal en tant qu’adjoint au maire chargé des questions environnementales. Réélu sans interruption depuis sur les listes de Jean Malpel puis de Jacques Marinelli, je m’occupe des Affaires Sociales jusqu’en 1989, continuant en parallèle ma carrière d’enseignant. En 1995, je suis nommé premier adjoint, chargé de l’Urbanisme et du Logement. En 2002 le Conseil Municipal me fait confiance pour assurer la succession de Jacques Marinelli et en 2008 les melunais m’élisent maire.

En 2002 je suis élu député suppléant d’Yves Jégo, alors maire de Montereau, et premier vice-président de la Communauté d’agglomération de Melun Val de Seine. Suite à la nomination d’Yves Jégo au gouvernement je siège au Palais Bourbon en tant que député de la 3ème circonscription de Seine et Marne pendant plus d’un an. Yves Jégo reprendra son siège de député le 24 juillet 2009. Si l’expérience est enrichissante c’est dans la gestion de l’avenir de Melun que je me sens le plus à l’aise.

Depuis mon élection à la Mairie, en 2002, j’ai développé un programme de rénovation urbaine, le Projet Urbain Oxygène, qui prévoit un réaménagement total de l’espace urbain vers plus de mixité, avec une approche écologiquement durable et des financements extérieurs. Ce programme est intrinsèquement lié aux demandes des habitants, et je cherche toujours à impliquer les Melunais dans le processus décisionnel. Ceux-ci peuvent donc très régulièrement faire part de leurs besoins à mon équipe, certains que leurs paroles ne tomberont pas dans l’oreille d’un sourd.

Je me suis également attaché à conserver une politique fiscale stable, à ne pas augmenter les impôts locaux pour ne pas charger les ménages melunais.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s