Melun Cap 2020, retrouvez le site de campagne

Afin de suivre l’actualité de l’équipe Melun Cap 2020 que je conduis pour les élections municipales de mars 2014 à Melun, je vous invite à vous rendre sur le site http://www.melun-cap-2020.fr .

Vous pourrez y retrouver le bilan de l’action que j’ai menée lors de mon mandat 2008-2014, le programme et les propositions que nous formulons pour le prochain mandat, ainsi que les communiqués, tracts et articles de presse concernant la campagne de mon équipe Melun Cap 2020.

Retrouvez également l’actualité de la campagne sur Twitter avec le compte @MelunCap2020 et sur ma page Facebook (Gérard Millet) et celle de Louis Vogel.

Avec vous tous, avec Melun Cap 2020, une équipe pour une ville d’avance !

http://www.melun-cap-2020.fr

Publicités

Opération coup de poing à l’Almont

La politique de fermeté que nous appliquons depuis maintenant deux ans avec Patricia Astruc, et mes interventions répétées auprès des services de l’État et notamment de la Police nationale, portent leurs fruits.

Pas une semaine ne passe sans que la presse (Le Parisien ou La République de Seine-et-Marne) ne se fasse l’écho d’une arrestation ou d’une condamnation de trafiquants ou de délinquants.

Dernièrement, la police municipale et la police nationale ont mené conjointement une opération coup de poing à l’Almont afin de démanteler un réseau de trafiquants de drogue.

Avertis par les riverains, mon cabinet et moi-même avons mis en mouvement la police municipale et nationale afin que ce trafic cesse. Après plusieurs sessions de surveillance discrète de jour comme de nuit, la police municipale aidée d’une équipe cynophile et de deux brigade anti-criminalité de la police nationale, ont bouclé le quartier et ont pu mettre à jour tout un réseau et arrêter 5 personnes.

Dans ce genre de combat, la volonté politique paye.

Lancement de ma campagne aux côtés de Louis VOGEL

Voici l’article de La République de Seine-et-Marne sur la conférence de presse que j’ai tenue mercredi 6 novembre pour le lancement de ma campagne pour les élections municipales de mars 2014.

Louis VOGEL et moi y avons présenté notre ticket et quelques grandes lignes de notre programme, notamment le développement de l’offre universitaire à Melun afin d’atteindre, à terme, les 10 000 étudiants.

Je suis très heureux que Louis VOGEL ait accepté de se joindre à moi pour ce nouveau mandat. Le ticket que je fais avec Louis VOGEL c’est d’abord l’histoire d’une rencontre, moi avec lui et lui avec Melun. Cela fait maintenant plus de 6 ans que je le connais.

Lorsqu’il était Président de l’Université Paris II Panthéon-Assas, il a fortement contribué au développement du centre universitaire de Melun, sentant, comme moi, le formidable potentiel de la Ville.

Comme il me l’a dit, Melun fut pour lui, à cette époque, une vraie découverte. Et très vite, il m’a fait part de son envie de s’investir pour l’avenir de Melun.

Aujourd’hui, plus libre de ses mouvements et de son temps, il a choisi de venir à mes côtés, sans arrière-pensées, sans plan de carrière, lui qui fut déjà au sommet comme Président de la Conférence des Universités.

Il sera l’image la plus emblématique d’une équipe largement renouvelée, moins de la moitié des membres de la majorité actuelle se représentant, qui accompagnera les Melunais dans leur quotidien et saura préparer la Ville pour ses défis futurs.

Il est très important pour nous que Melun préserve les Melunais de cette politique désastreuse menée au niveau national par le Parti Socialiste. Nous souhaitons notamment redonner du pouvoir d’achat aux Melunais.

Notre programme, que nous présenterons bientôt, sera résolument tourné vers l’avenir, afin de poursuivre le développement de Melun. Après le Musée de la Gendarmerie qui attirera des dizaines de milliers de touristes dans nos commerces ; après la construction du nouveau pôle hospitalier qui fournira à tous un haut niveau de soin et une disponibilité améliorée ; après l’amélioration des transports en commun, des conditions de stationnement et la création de pistes cyclables, et la réorganisation du pôle Gare, qui fluidifieront les transports et optimiseront les dessertes tant en terme d’amplitude horaire que de régularité ; l’avenir de Melun passera par le développement du pôle universitaire, en coopération avec l’agglomération, afin d’attirer les étudiants, les formations et les entreprises utiles à notre bassin de vie.

In fine, c’est l’emploi et le développement économique qui sont visés.

Notre programme sera également résolument tourné vers les Melunais : pour préserver leur pouvoir d’achat, nous nous engageons à ne pas augmenter les impôts pendant le mandat, ce qui a déjà été fait depuis 2009. Sécurité, propreté, culture, solidarité avec les plus jeunes, les plus âgés, les plus fragiles, handicap, éducation, sport, développement durable… Rien ne sera oublié.

Nous construisons l’avenir et le quotidien des Melunais.

2013-11-11 Millet-Vogel

Gérard MILLET – Louis VOGEL : Le ticket gagnant pour MELUN

Dans cinq mois, les 23 et 30 mars 2014, les Melunaises et les Melunais auront à choisir clairement l’équipe qui dirigera la Ville et l’Agglomération Melun Val de Seine jusqu’en 2020.

Gérard MILLET et Louis VOGEL ont décidé de former un ticket gagnant pour emmener une liste renouvelée, passionnée par MELUN et ses habitants, capable par son expérience, ses compétences mais aussi ses nouveaux talents, de dynamiser toujours davantage la Ville et l’Agglomération Melun Val de Seine, dans l’intérêt de tous.

Gérard MILLET, tête de liste, Maire depuis 2002, est connu pour son honnêteté, sa simplicité, sa proximité et sa parfaite connaissance de tous les dossiers melunais.

Louis VOGEL est Professeur de Droit privé, Avocat, ancien Président de l’Université PARIS II ASSAS dont un pôle est implanté à Melun depuis 1987 et qu’il a fortement contribué à développer. De 2010 à 2012, il fut le Président de la Conférence des Présidents d’Universités, le véritable porte-parole des universités françaises. C’est un homme d’envergure qui fait équipe avec Gérard MILLET et qui met son expérience au service de Melun pour prendre son relais et conduire la Ville et l’Agglomération sur la route de l’avenir.

Si les Melunaises et les Melunais leur accordent leur confiance :

Gérard MILLET conduira l’équipe, c’est la place qui lui revient tout naturellement.

Louis VOGEL sera son Premier Adjoint et le candidat de la Ville à la Présidence de la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine.

Voir loin pour MELUN, au plus près des préoccupations et des ambitions des Melunais, sera la ligne de conduite de ces deux personnalités complémentaires. 

Autour de Gérard MILLET et de Louis VOGEL se constitue une équipe légitime, enthousiaste, pleinement investie dans la vie melunaise, riche d’expérience de terrain, ouverte sur le plan politique, fidèle aux valeurs républicaines, notamment celles de la Droite et du Centre :

La sécurité pour tous

L’éducation, le sport et la culture pour tous

Le développement économique et l’emploi

Le pouvoir d’achat

La solidarité entre tous les Melunais

Le développement durable, enjeu planétaire mais aussi local pour mieux vivre ensemble.

Avec leur équipe,

Gérard MILLET et Louis VOGEL proposent

L’alliance de l’expérience et du renouveau

La fidélité à leurs engagements politiques

Le respect des électeurs melunais

L’ambition de faire gagner les melunais en leur proposant un nouveau projet pour MELUN et l’Agglomération

Leur refus d’augmenter les impôts locaux et leur volonté de diminuer la dépense publique en associant tous les acteurs aux choix budgétaires.

Avec Gérard MILLET et Louis VOGEL

Les Melunais seront écoutés, respectés et associés à l’avenir de leur Ville 

Pont aval et voie de contournement

J’ai déjà évoqué ici les difficultés que j’éprouve à faire avancer ce dossier face à l’idéologie et, disons-le, l’égoïsme des élus de gauche au Conseil régional, au Conseil général et dans les communes avoisinantes.

Rappelez-vous, en début d’année, les élus socialistes du Conseil général avaient fait disparaitre du Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) le pont aval urbain reliant Le-Mée-sur-Seine à Dammarie-lès-Lys. Cette décision, motivée par des raisons purement politiques, avait porté un coup d’arrêt brutal au projet de vois de contournement, pourtant essentiel pour Melun et ses habitants.

Aujourd’hui, constatant l’inaction et le désintérêt dont fait preuve la majorité socialiste au Conseil général et régional, je m’en remets à l’arbitrage de Jean-Paul Huchon, Président de la région Île-de-France et lui adresse une lettre que vous trouverez à la suite de ce billet.

L’avis du Conseil général sur le SDRIF n’étant pas décisionnaire, j’attends de Jean-Paul Huchon qu’il prenne en considération les arguments de la Ville et qu’il réintègre la réalisation de ce pont aval urbain dans le Schéma Directeur de la Région Île-de-France.

Lettre GM-HUCHON

Sécurité et concertation

La sécurité, comme je l’expliquais dans un précédent billet, est le premier des droits car il permet l’exercice de tous les autres.

Aussi, j’en ai fait depuis longtemps une priorité absolue. Chaque jour, grâce à un point que j’effectue avec la police municipale et nationale, je me tiens informé de la situation à Melun. Aucun fait ne m’échappe et je connais parfaitement les problèmes spécifiques à chaque quartier de notre ville (infractions routières, incivilités, violences, tapage, trafics, occupation de halls…).

Je prends évidemment cette situation très au sérieux et c’est pourquoi je n’ai jamais hésité, malgré le contexte budgétaire très contraint que nous connaissons, à mettre les moyens pour assurer la sécurité et la tranquillité de tous les Melunais.

Depuis 2 ans maintenant, avec l’appui de la nouvelle adjointe en charge de la sécurité, Patricia Astruc, nous sommes passés à la vitesse supérieure : j’ai procédé à l’élargissement des horaires de la police municipale, qui travaille désormais de 7h à 2h du matin, afin qu’elle soit la plus présente possible pour la population et nous réfléchissons à une extension de cette présence; j’ai fait engager cette année 3 policiers municipaux supplémentaires et nous créerons de nouveaux postes l’année prochaine ; j’ai développé la vidéo-protection sur tous les quartiers de la commune avec 34 caméras déjà installées et 6 qui le seront très prochainement ; j’ai pris des arrêtés anti-mendicité et contre la consommation d’alcool et l’état d’ivresse sur la voie publique très stricts, dont les premiers résultats commencent à se faire sentir ; j’ai fait poser de nombreux coussins berlinois, et nous continuerons, afin de réduire les risques d’accidents de la circulation et forcer les chauffards à ralentir ; j’ai lancé, avec les bailleurs, une grande politique de résidentialisation des immeubles afin de lutter efficacement et durablement contre les squats des halls…

Toutes ces mesures n’ont qu’un but : restaurer l’autorité de la loi et assurer la sécurité de tous les Melunais.

Pour autant, des difficultés subsistent que la Mairie ne peut résoudre seule. C’est pourquoi, par exemple, après le nouveau cambriolage dont a été victime un commerçant du mail Gaillardon, mon équipe a immédiatement organisé une réunion avec les élus, les commerçants et la police nationale et municipale, afin que nous trouvions ensemble, dans la concertation, des réponses supplémentaires qui satisfassent les victimes de ces agissements.

C’est pourquoi, également, je suis intervenu auprès de la Préfète de Seine-et-Marne et du Ministre de l’Intérieur, pour obtenir leur soutien matériel. En effet, il est important de rappeler qu’en prenant en charge cette politique de sécurité, parfois couteuse, la Ville se substitue à l’État auquel incombe légalement la sécurité des biens et des personnes.

Je sais qu’après mes différentes demandes, des consignes claires ont été données par le Procureur de Melun à la police municipale et nationale. Il leur a été notamment demandé de procéder à de nombreuses constatations afin de pouvoir mettre en marche la machine judiciaire sur des bases solides et ainsi pouvoir obtenir des condamnations rapides.

Je ne lâcherai rien sur ce sujet capital.

Interview avec La République de Seine-et-Marne

Retrouvez l’interview que j’ai donnée à la République de Seine-et-Marne, parue ce lundi 9 septembre 2013.

2013-09-09 Itw Millet