Melun en sécurité

A l’occasion de la réactivation par la police nationale de l’opération estivale « Tranquillité vacances », La République de Seine-et-Marne a choisi de dresser un bilan de la politique de sécurité menée à Melun.

Force est de constater que l’augmentation du nombre de policiers municipaux, l’extension des heures pendant lesquelles elle est joignable, ainsi que la pose de 34 caméras de vidéo-protection (et bientôt 6 de plus), ont produit leurs effets.

Dans tous les quartiers de Melun, ce dispositif a permis de prévenir de nombreuses infractions plus ou moins graves grâce à l’intervention rendue plus rapide des forces de l’ordre. Outre une plus grande réactivité de la police municipale, cette combinaison entre l’homme et la caméra a également conduit à rendre les investigations plus faciles et ainsi augmenter l’efficacité de la police nationale dans la résolution des enquêtes.

La sécurité est le premier des droits car il permet l’exercice de tous les autres et c’est pourquoi mon équipe et moi-même continuons à maintenir la pression sur ce sujet essentiel.

2013-08-05 Vidéo Protection Melun

Publicités

Les comités de quartier : des assemblées au service de la proximité

J’ai réuni à la Mairie, jeudi 4 juillet, les délégués des six comités de quartier de la Ville afin de faire le point sur leurs observations et sur les améliorations qu’ils souhaiteraient voir mis en œuvre.

Ces assemblées présentes à l’Almont, à Montaigu, au Plateau de Corbeil, aux Mézereaux, dans Melun Centre et dans Melun Sud, sont fondamentales pour moi et c’est pourquoi j’avais souhaité les installer rapidement après mon élection. Ces espaces de concertations ont pour vocation à être des relais entre les habitants et la Mairie afin que chacun se sente écouté et respecté.

J’ai toujours pris un grand soin à réunir, concerter, discuter, pour prendre la décision la plus proche des aspirations de chacune des parties. Et c’est pourquoi j’ai décidé, en accord avec les délégués des comités de quartier, de renforcer leurs moyens et de les rendre plus autonomes.

Aussi je vous invite à vous y investir fortement pour faire entendre vos remarques, vos critiques et vos observations. Melun se transforme rapidement et vous avez toute votre place dans ces grands changements.

2013-07-08 Comité de quartier

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bilan des intempéries du mercredi 19 juin à Melun.

Le Maire de Melun, Gérard Millet, ainsi que plusieurs de ses adjoints, ont pu constater lors d’une tournée d’inspection, mercredi soir et jeudi, les dégâts causés par le puissant orage qui s’est abattu sur la Ville le 19 juin vers 17h.

Les relevés pluviométriques effectués sur tout le territoire de la commune par la Communauté d’Agglomération sont édifiants : il est tombé en une demi-heure sur Melun l’équivalent de 6 heures de pluie d’un orage centennal, c’est-à-dire dont la probabilité de se produire est d’une fois par siècle ! Pour ajouter à la force du phénomène, l’orage était accompagné de rafales de vent supérieures à 100km/h.

Cette situation tout à fait exceptionnelle a évidemment provoqué de nombreux dégâts partout en Ville : avenue Thiers, rue Saint-Exupéry, rue Saint-Aspais, rue Paul Doumer, rue au Lin… De nombreuses caves et de nombreux commerces ont subi de fortes inondations. Les bâtiments communaux n’ont pas été épargnés : le Complexe sportif, le Centre social de l’Almont et le Gymnase Lespiat vont nécessiter de nouveaux travaux après assèchement des lieux et certaines salles de sport vont devoir momentanément être fermées au public.

Cet orage a également provoqué de lourds dégâts au niveau de la flore. De très nombreuses branches arrachées par la violence du vent se sont retrouvées sur les routes rendant la circulation dangereuse.

L’intervention rapide et efficace des sapeurs-pompiers, qui ont reçus en quelques heures l’équivalent d’une journée d’appel, et des services techniques de la Ville, a pu éviter que la situation ne se détériore davantage.

Gérard Millet assure de son soutien toutes les victimes des intempéries et les invite à se rapprocher des services municipaux s’ils désirent de l’aide dans leurs démarches administratives

L’élagage des arbres, sécurité et propreté

La propreté d’une ville passe aussi par le soin que l’on apporte à la nature présente dans nos rues.

En ce moment, dans Melun, a lieu la nouvelle vague d’élagage des arbres afin de redonner de l’allure à nos boulevards, sécuriser les abords et favoriser le développement de la végétation. Ces phases d’élagage ont lieu régulièrement, tous les 3 ou 4 ans. La dernière avait eu lieu lors de l’hiver 2009-2010.

La taille des arbres en milieu urbain est nécessaire pour d’évidentes raisons de sécurité. Même s’il est important de laisser s’épanouir la nature au sein des villes, ce qui nous apporte bien-être et qualité de vie, il convient de maîtriser la croissance des arbres pour éviter, notamment, les dégâts qu’ils pourraient occasionner sur les habitations mais aussi sur les réseaux électriques et téléphoniques.

C’est pourquoi, à Melun, les équipes des Serres municipales et des Espaces verts, en particulier les deux grimpeurs élagueurs, travaillent en étroite collaboration avec les services d’EDF et d’ERDF. Ensemble, ils déterminent les contraintes dont vont devoir tenir compte les ouvriers municipaux pour effectuer l’élagage en toute sécurité pour eux-mêmes et pour les habitants des environs. C’est un travail long et rigoureux. Ainsi, par exemple, Avenue de Meaux, le service des Serres municipales et des Espaces verts ont travaillé une vingtaine de jours pour 74 arbres.

L’élagage a également un intérêt vital pour l’arbre : on allège la plante, on supprime les parties malades ou endommagées, on prévient donc le pourrissement et la mort de celle-ci. La taille estivale qui a lieu en ce moment à Melun va stimuler la production de feuilles, de fleurs et de fruits, permettant dans les prochains mois un embellissement de la Ville.

Par ailleurs, dans la perspective de développement durable qui sous-tend toutes les politiques que nous menons à la Mairie, les coupes effectuées sur les arbres sont récupérées et broyées sur place afin d’obtenir du broyat. Ce dernier sera ensuite répandu au pied des différents massifs d’arbustes de Melun. Il permettra de conserver l’humidité et limitera la repousse des herbes indésirables. Les équipes municipales en ont déjà récolté 75 tonnes. C’est un excellent moyen de valoriser des déchets.

Cette politique d’élagage va se prolonger toute l’année sur les bords de Seine, Quai Pasteur, ainsi que route de Nangis et de Montereau, les parcs et espaces verts de Melun étant élagués régulièrement toute l’année.

J’appelle les habitants de Melun à la vigilance

En raison d’une recrudescence de cambriolages dans certains secteurs de la Ville, j’ai souhaité m’adresser directement aux habitants concernés afin de leur apporter mon soutien et celui de la municipalité. J’ai voulu également rappeler aux Melunais les efforts que réalisent au quotidien les services de la Mairie et notamment la Police Municipale pour notre sécurité collective.

C’est un problème sérieux contre lequel je suis entièrement mobilisé. Tout est aujourd’hui mis en œuvre afin de tranquilliser les Melunais.

Voici la lettre que je leur ai adressée.

Lettre cambriolages 1Lettre cambriolages 2

« Les patrouilles de police sont renforcées »

J’ai reçu le gérant du bar-tabac « Les Carmes » pour m’entretenir avec lui sur la meilleure manière de sécuriser le site au maximum en attendant le déplacement provisoire des commerces dans les bâtiments de l’ancien Aldi. La police municipale est renforcée. Nous avons également fait des signalements à la police nationale. Le projet de déplacement du centre commercial des Mézereaux sur l’avenue de Meaux a pris du retard car ce qui pose problème, c’est la démolition de l’immeuble qui se trouve derrière les enseignes et qui appartient à Vilogia. Nous devons les rencontrer le 7 janvier prochain. J’espère que la situation va se débloquer. Nous ne pouvons donc pas annoncer de calendrier précis pour le moment mais le déplacement temporaire des commerces sur le site d’Aldi se déroulera lors du premier trimestre 2013.